Le détail dans la miniature

Autores

  • Nathalie Lemoine-Bouchard Pesquisadora independente

DOI:

https://doi.org/10.5965/2175234614332022043

Palavras-chave:

Peintre en miniature, Touche, Vénerie, Gouache, Pinceau

Resumo

Depuis sa naissance au XVe siècle, la peinture en miniature fut « intrinsèquement » l’art de jouer sur les détails. Sa pratique vient de l’enluminure mais détachée du livre. Cette genèse fut à l’origine de procès avec les peintres. Les miniaturistes tentèrent en vain de leur opposer un détail de leur pratique : l’utilisation de la gouache et non de la peinture à l’huile. Réunis malgré eux dans les guildes de peintres, ils s’attachèrent à valoriser leurs œuvres selon divers critères : taille et nombre d’accessoires (comme les autres peintres) et, ce qui leur est propre, degré du détail :  finesse d’exécution, touches et pointillé, et degré de finition observables à la loupe. L’attention aux détails, utile aujourd’hui pour l’attribution, l’identification et l’analyse des miniatures, est étudiée à travers notamment l’exemple des van Blarenberghe.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Nathalie Lemoine-Bouchard, Pesquisadora independente

Docteur en histoire de l'art et diplômée de Sciences-Po Paris, est spécialiste de la peinture en miniature des XVIIe-XIXe siècle. Historienne de l'art, commissaire d’expositions, auteur d’un dictionnaire de référence Les peintres en miniature actifs en France et de catalogues de musées, elle donne régulièrement des conférences et organise des colloques sur l’art de la miniature.

Referências

CHARRON, P. Les peintres, peintres verriers et enlumineurs lillois au début du XVIe siècle d’après les statuts inédits de leur corporation. Revue du Nord, tome 82, n° 337, oct-décembre 2000, p. 723-738.

DIDEROT D. Peinture à l’épargne : c’est anciennement ce que l’on nommait miniature. In: Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, mis en ordre et publié par M***, 1765, vol. 10, p. 551.

FORT, B. Les Salons des “Mémoires secrets” 1767-1787. Paris: École Nationale des Beaux-Arts, 1999.

LEGUAY, J-L. Ce bijou joint l’agréable à l’utile: Deux vues inédites de Bagatelle, à Abbeville, par Louis Bélanger. La lettre de la miniature, Paris, n° 39, pp. 3-9, janv-fév. 2017.

LEMOINE-BOUCHARD, N. Les peintres en miniature actifs en France. Paris: Éd. de l’Amateur, 2008.

REYNOLDS, C. Illuminators, and the painter’s guild. In: Illuminating the Renaissance, the triumph of Flemish manuscript paintings in Europe. Royal Academy of Arts, London; Paul Getty Museum, Los Angeles, 2003. p. 16-33.

Publicado

2022-05-01

Como Citar

LEMOINE-BOUCHARD, N. . Le détail dans la miniature. Palíndromo, Florianópolis, v. 14, n. 33, p. 43 - 63, 2022. DOI: 10.5965/2175234614332022043. Disponível em: https://www.revistas.udesc.br/index.php/palindromo/article/view/21601. Acesso em: 29 jun. 2022.

Edição

Seção

Artigos Seção temática