Philippe Ariès et ses archives: de la mémoire de l’historien à celle du militant DOI: 10.5965/2175180305092013336

Guillaume Gros

Resumo


Cet article a pour objectif de discuter la trajectoire de l’historien Philippe Ariès à travers l’analyse des « Archives Philippe Ariès », qui ont été réunies à la fin des années 1990. Il est divisé en trois parties : la première fait une exposition des grandes étapes de l’itinéraire de Philippe Ariès entre la culture politique et la vocation de l’historien ; dans la deuxième, on explique comment ses archives ont été constituées, en privilégiant la figure de l’historien sans masquer le militant, une fois que les deux identités sont fortes. Enfin, nous analysons les conditions de leur mise à jour et les tensions suscitées par le retour de la figure du militant sur l’historien, surtout avec la réception de ses œuvres posthumes à partir de 1986.

Texto completo:

PDF


Contato:
Universidade do Estado de Santa Catarina - UDESC
Centro de Ciências Humanas e da Educação - FAED
Programa de Pós-Graduação em História - PPGH
Av. Madre Benvenuta, 2007 - Itacorubi - Florianópolis - SC
CEP: 88.035-001            Telefone: (48) 3664-8585
tempoeargumento@gmail.com